Recherche sur l'encéphalomyélite myalgique / le syndrome de fatigue chronique (EM / SFC), le syndrome post-traitement de la maladie de Lyme (PTLDS), la fibromyalgie et le syndrome post-COVID .

Du syndrome post-COVID à l’EM/SFC

Du bureau de Ronald Tompkins, MD, ScD
Médecin en chef, Open Medicine Foundation

Du syndrome post-COVID à l'EM/SFC

Une deuxième pandémie potentielle

La mission de l’Open Medicine Foundation Canada (OMFCA) est de rechercher toutes les occasions d’accélérer la recherche sur l’encéphalomyélite myalgique/syndrome de fatigue chronique (EM/SFC) et d’autres maladies chroniques et complexes.  Nous sommes profondément bouleversés par les millions de patients atteints de la COVID-19 qui ne se sont pas complètement rétablis et qui risquent de souffrir des effets invalidants de l’EM/SFC.

Le Collectif OMF croit fermement que pour les personnes atteintes d’EM/SFC, la pandémie de COVID-19 peut avoir un côté positif.  Les chercheurs ont maintenant la possibilité d’étudier la conversion potentielle de la COVID-19 en EM/SFC, ce qui leur permet de mieux comprendre la maladie et de prendre leur temps pour trouver des cibles médicamenteuses et des stratégies de prévention.

Alors que le gouvernement fédéral n’investit que maintenant dans l’étude des  » séquelles post-aiguës de l’infection par le SRAS-CoV-2 (PASC) ou  » syndrome post-COVID « , l’OMF a déjà commencé la seule étude à grande échelle de ce type, qui est actuellement uniquement soutenue par des donateurs privés. En 2020, l’OMF a obtenu une subvention d’un million de dollars pour lancer la première année d’une étude internationale et pluriannuelle dans les cinq centres de recherche collaborative (CRC) financés par OMF.  L’objectif de cette étude est d’examiner le syndrome post-COVID en transition vers l’EM/SFC. Nous travaillons activement à réunir 2 millions de dollars supplémentaires pour les deuxième et troisième années de l’étude.

J’ai le plaisir de partager avec vous, qui êtes notre précieux soutien, une mise à jour de la première phase de ce projet de recherche révolutionnaire – et indispensable :

Aperçu du projet

La capacité de suivre le développement de l’EM/SFC à partir d’une infection virale connue est sans précédent à ce jour et s’avère cruciale pour notre compréhension de la maladie. Les CRC ont commencé la collecte, les tests approfondis et l’analyse des échantillons obtenus auprès de patients atteints de la COVID-19.

Mon collègue, le Dr Jonas Bergquist, directeur du Centre de recherche collaborative d’Uppsala, a fait savoir que depuis février 2021 :

Nous avons déjà réalisé des études protéomiques (étude à grande échelle des protéines) et métabolomiques (analyse du métabolisme) dans le liquide céphalorachidien (LCR) et le plasma sanguin d’une quarantaine de patients atteints de la maladie COVID-19 hospitalisés dans une unité de soins intensifs.  La prochaine étape consistera en l’étude métabolomique à grande échelle du plasma d’un échantillon plus large de patients COVID-19 moins sévèrement atteints (pour lesquels nous n’avons pas la possibilité de prélever du LCR) et non admis en soins intensifs.

En parallèle, nous réalisons une étude protéomique du LCR et une étude métabolomique du plasma sanguin chez une cinquantaine de patients atteints d’encéphalite à herpès simplex (un trouble neurologique rare lié à une infection). Les données omiques de cette cohorte fourniront des données de base précieuses concernant la neuroinflammation (une réponse inflammatoire dans le cerveau). Comme nous effectuons également des analyses du LCR et du plasma des patients atteints d’EM/SFC dans les mêmes tests, nous aurons une occasion unique de comparer et d’apprendre des malades atteints de la COVID-19, des patients atteints d’encéphalite à herpès simplex et de ceux touchés par l’EM/SFC.

Exemple de tests à effectuer aux CRC


Nous espérons que nos études sur des échantillons de sang et de LCR permettront d’identifier les protéines et les molécules de métabolites qui apparaissent ou disparaissent au fur et à mesure que l’EM/SFC se développe, ce qui nous aidera à mieux comprendre les déclencheurs biologiques de cette maladie.

Vous voyez un mot que vous ne comprenez pas ?

Vous voulez approfondir votre compréhension de ce que nous recherchons ?

Consultez notre nouvelle page Définitions et terminologie de la recherche!

Le monde est intensément concentré sur la COVID-19 et doit enfin faire face à ses conséquences à long terme.  À l’OMFCA, nous croyons que notre mission de comprendre et de traiter l’EM/SFC est maintenant, à bien des égards, intimement liée à la situation critique des personnes atteintes de COVID long. Cette étude très médiatisée est notre chance d’insister pour que le monde prête enfin attention à l’EM/SFC.

OMFCA espère recueillir 2 millions de dollars supplémentaires pour terminer l’étude COVID-19. Soutenez l’OMFCA et sa recherche urgente sur l’EM/SFC. Trop de personnes souffrent déjà de cette maladie invalidante, et maintenant des millions d’autres sont à risque.

Aidez-nous à trouver les réponses.
Faites un don à l'Open Medicine Foundation Canada aujourd'hui !