• Anglais

Recherche sur l'encéphalomyélite myalgique / le syndrome de fatigue chronique (EM / SFC), le syndrome post-traitement de la maladie de Lyme (PTLDS), la fibromyalgie et le syndrome post-COVID .

Suivre les patients COVID-19 après hospitalisation en unités de soins intensifs pour surveiller l’évolution de l’EM/SFC

L’Open Medicine Foundation est heureuse d’annoncer le lancement d’une étude visant à suivre les patients atteints de COVID-19 qui sont sortis d’une unité de soins intensifs. Le suivi de ces participants comprendra la collecte d’échantillons, le suivi continu de leur santé par le biais de dispositifs portables et la collecte de données sur les symptômes à plusieurs moments distincts sur une période de deux ans. Le résultat attendu est que certains participants développeront une EM/SFC, c’est l’occasion d’étudier les facteurs biologiques qui peuvent déterminer ou prédire le développement de l’EM/SFC.

Souvent, les patients se rappellent qu’une infection virale grave a précédé le développement de leur EM/SFC. Dans la pandémie actuelle de COVID-19, on s’attend à ce que plusieurs personnes développent une EM/SFC. On pense que jusqu’à 11 % des patients ayant eu une infection grave par le virus Epstein-Barr (EBV), la fièvre Q (Coxiella burnetii) ou le virus de la rivière Ross (RRV) développent une EM/SFC. D’autres études menées à la suite du SRAS et du MERS suggèrent qu’une proportion encore plus élevée (50 %) a développé une EM/SFC ou une fibromyalgie.

Lorsque les patients COVID-19 surmontent la phase de soins intensifs, ils sont exposés à un risque important de syndrome de fatigue post-virale prolongé, qui peut durer six mois ou plus avant de revenir à leur état normal. Cependant, pour les patients à haut risque d’EM/SFC, leur fatigue ne se résorbe pas et devient encore plus profonde au cours de la période initiale de six mois. Une analyse génomique, métabolique et protéomique détaillée de ces voies critiques permettra probablement de comprendre comment identifier ces voies qui peuvent être utiles pour prédire, diagnostiquer ou traiter l’EM/SFC.